AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Accepté][Candidature] - (Marchand) Le Bazar du Bizarre:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chartreux77

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 21

MessageSujet: [Accepté][Candidature] - (Marchand) Le Bazar du Bizarre:   Sam 1 Fév - 9:52

-Bonjour à vous membres du forum,

   Pour les présentations, je suis Cyril (cf.Présentations) et j’étudie les Sciences Économiques et Sociales (ES) dans un Lycée. J'ai 17ans et on me surnomme "chartreux77" en jeu. Je suis sur Kingdom of Cial depuis déjà plus d'une semaine (enfin, surtout sur le forum) et à la base je l'ai connu, comme la plupart d'entre vous, via le coup de pub qui en a été fait sur la chaîne d'Antroz59 que je suis. J'ai une réelle motivation de m'intégrer à votre communauté car, comme je l'ai dis dans ma présentation, je veux apprendre de vous et partager. Vous me direz sans doutes: "Alors pourquoi vouloir être marchand et non pas architecte ?" et à cette question je vous rétorquerais que c'est par nostalgie. Je n'ai pas le niveau pour être architecte, c'est certain, et de plus, sur tout les serveur "Semi-RP" où j'ai jouer je prenais ce métier qui, à mon sens, me va bien. Je bâtirais moi même ma boutique sur autorisation de notre roi. J'ai choisis pour mon magasin le nom "Le Bazar du Bizarre". Ce nom sied bien à une boutique qui vend toute sorte d'items. Du grain de blé à l’œuf de dragon, j'espère que vous trouverez votre bonheur. Bien sûr il me faudra du temps pour récolter un œuf de dragon et pour amasser assez de ressources pour proposer des articles dignes de ce nom dans ma boutique. A terme, j'aimerais me faire un nom dans le milieu. Tout cela est, bien sûr, dans l'optique d'instaurer un système sain de concurrence parfaitement Rôle Play entre les différents marchants du serveur. J’espère réellement que vous serez intéresser par une telle ambition. Je pense vous apporter une boutique de plus car le serveur étant à ses débuts, vous êtes en pénurie de marchants me semble t'il. Et ensuite, le bonheur de voir ma tête de merlans frit derrière un comptoir. ;3

   J'ai été sur de nombreux serveurs (dont j'ai cité le nom de quelques-uns dans ma présentation) mais il y en a deux où j'ai exercé de l'Administration: New Zef, le serveur du chef où j'ai été modérateur avant qu'il passe du Semi-RP au PvP/survival Game sous le nom de "PoneyCraft". Le second est un petit serveur PvP du nom de Gaming-Adventure (plus trop fréquenter) dont le fondateur est DUDU54330. J'y est été Administrateur jusqu'à son réel déclin où j'ai déposer ma démission officiel, faute de joueurs.


     Parlons de RP maintenant, car c'est là l'atout du serveur:

   "L'Ancien Monde" comme j'aime l'appeler était gouverner par un roi particulier avant le grand flash, Denetil (On dirait le nom d'un personnage de Game of Thrones. "Denetil Targaryen" , ça sonne bien. Surtout que dans le Background de l'histoire il y a un roi surnommé "Le roi fou".). Le roi était gentil et bon avec ses sujets jusqu'au jour où il attrapa une forte flemmingite qui le poussa à rester dans sont château jours et nuits, le faisant sombrer dans la folie de l’occulte, laissant ainsi sont peuple à l'abandon. Affamé et appauvrit, son peuple se souleva et le renversa. En même temps que ça tête, chuta une pierre d'un vert idyllique qui sculpta dans un grand fracas le mur alors éventrer du château du roi fou qui laissa place à une porte mystique. Cette porte ouvrit un passage reliant l'Ancien et le "meilleur monde".
   Le Rôle Play est, à mon sens, comme le théâtre improviser. Il faut jouer notre rôle en fonction de notre écriture et de notre background surtout. C'est un aspect du jeu Minecraft qui est pour moi l'une de ses meilleur qualité. Non seulement ont peu façonner le monde selon nos désir mais en plus on peut façonner pièces par pièces une histoire vaste et très riche si ont y met du sien. Donc pour moi le Rôle Play c'est ça, jouer un rôle adapter au passé de notre héros et au background de l'environnement dans lequel on joue.
   J'ai fait déjà du Rôle Play (je parle de Rôle Play totale et sans failles dans notre histoire) mais sur plateau avec mon oncle. C'est éclatant de changer de vie comme on le désir en fonction des parties de ce jeu. Mais bien sûr, comme c'était des parties étaler parfois sur toute une semaine donc on évitait de trop changer de perso surtout que le background est long à préparer.


     L'entré en scène de mon héros:

   Ciril Grandfonchlant était un homme ayant la vingtaine et qui avait du succès auprès des femmes, même si aucune d'elle n'était encore décider à partager sa couche. Plutôt fringuant malgré ses vêtements de basse naissance, il avait les cheveux longs et d'un blond assez sombre. Ciril n'avait pas le visage façonné comme le commun de mortels. Ses sourcilles étaient certes épais mais ils sied bien à un visage si escarpé et au trait forts accentués par une courte barbe.
   A son arrivé dans le village après s'être fait jeter de la caravelle dans l'océan (cf. RP d'essai en présentation), Ciril commençait à s'intégrer parmi les artisans de charpente. Quelque semaines après son arrivé, le groupe de travailleurs fut enquérit sur la rénovation du grand château royal. Ciril est sa bande de joyeux bosards marchaient sur l'avenue principale avec leur nombreux outils et quelques chevaux, traversant le village et menant à l’imposant fief du roi. C'était la première fois que Ciril s'avançait si près des remparts du château qui n'avait que entre aperçus du haut de la colline, prit entre les deux rives de l'océan, lorsqu'il avait débarquer. Ces remparts d'un grand détail s'élevaient très haut au point que notre héros faillit ce faire un torticolis en la regardant.
   Le chantier commençait, il fallait rénover la grande toiture et remplacer l'un des trente-sept piliers du rempart Est qui n'avait que trop subit les outrage de la chute de l'arbre voisin qui pesait son poids. De telles arbres étonnait Ciril qui vivait dans un royaume où les arbres de dépassaient guère la taille d'une masure. Le "Chef", comme nous l'appelons, demanda Ciril pour l'aider à dégager le gros tronc. Les deux artisans mirent plus d'une matinée à le découper et le faire dégager par des cheveux, cette tâche était éreintante pour Ciril qui n'était qu'un svelte gamin. Le mur fissurer leur apparaissait enfin. Cet imposant pilier de pierre renforcée atteignait presque trente pieds de haut pour une masse de près de six-cents kilos. Le Chef m'envoya appelé les autres ouvriers pour que l'on puisse le soulever. Les vaillants artisans, tels des acrobates, descendirent à vitesse grand "V" le premier toit pour venir après l'appel du Chef respecté.
   Après avoir installer un échafaudage sur la partie du rempart endommager par l'arbre, le Chef nous montra un ingénieux stratagème pour dessouder le pilier de la structure. Il sortit de sa poche six petites boîtes en accordéon et il nous dévoila une fiole remplie d'une poudre rouge et grise qu'il versa dans chacune des boîtes qu'il referma hermétiquement et solidement. Le Chef grimpait l'échafaudage avec grande agilité malgré sa corpulence imposante. Il plaça alors au sommet du pilier les six petites boîtes équitablement répartit entre le pilier et la poudre de maintient qu'il soutenait. Là il sortit une pierre noir et un bout de métal. Il les frotta et fit une étincelle près des boîtes qui ce déployaient alors et s'illuminait d'un halo rougeoyant. Ces six boîtes, à elles seules, soulevèrent le mur dans sont intégralité laissant le pilier libre. Le nouveau soutient de pierre arrivait par cheval tandis qui Ciril, impressionner, applaudissait.
   Ciril aida les artisans à soulever le nouveau pilier et ils le posèrent près du tronc fraîchement découper. Les travailleurs mirent la journée à retirer le présent pilier par le nouveau. La nuit tombant, les hommes, voulant se reposer après ce dure labeur, rangeaient les outils. Ils rentrèrent à l'atelier tous ensemble, satisfait de leurs exploits. Il restait encore à refaire le toit de l'aile nord. Ciril posa des questions sur les étrange boîtes utilisées pour retirer le pilier du rempart. Le Chef lui rétorqua que ce n'était pas des "boîtes" mais des pistons de RedStone. Ciril ignorait que la RedStone pouvait servir à un tel mécanisme. Là d'où il vient, la RedStone était utilisée comme engrais pour les champs et comme épice pour certains alcools. Le Chef lui demanda alors quels objectifs cherchait t'il à atteindre en venant ici. Ciril lui raconta alors qu'il venait d'un royaume lointain où il était apprenti carpentier et toiturier mais qu'il était trop pauvre pour continuer à payer ses études. Il lui conta sa mésaventure dans la ville portuaire de CastralMir et comment il avait atterrit ici après le jugement de l'équipage de la caravelle. Ciril avait un rêve qu'il pensait irréalisable vu sa bourse, devenir marchand et ouvrir une boutique dans une quelconque ville.
   Le soleil se leva tôt au matin, et déjà ils étaient prêt à en découdre avec la tuilerie. Les  joyeux bosards empruntèrent le même chemin qu'à la veille pour venir. Pour Ciril, suite à leur labeur de la veille, le château éblouit pas le soleil n'en était que plus resplendissant. Pour un quelconque seigneur de son pays un tel château lui aurait paru bien chétif, mais pour notre grand garçons qui n'en avait jamais vu avant, c'était le plus beau des château. Ciril n'avait pas peur du vide, donc il pouvait facilement travailler en hauteur. En dessous de l'aile nord du château, se tenait le balcon du roi faisant fasse à la ville. S'était une très belle vu. La matinée toucha à sa fin et il était l'heure de la pause dîner. Ciril s'asseya à côté d'un des membre de sa fratrie de travail, grignotant le pain préparer la veille. Ciril demanda à l’artisan si il y avait une chance de voir le roi apparaître au balcon pendant que l'on travaillait. Il me répondit que pourquoi pas mais qu'il ne pense pas qu'il sortira aujourd'hui. Le Chef déclara la pause terminer et ont reprit le travail hardiment. Il fallait remplacer les tuiles d'argile cassé, nettoyer celles qui laissait pousser de la mousse et replacer le chapeau de la cheminer de la chambre de notre roi qui s'était désolidarisée du reste à cause d'une trop forte bourrasque de vent.
   Le soleil commençait sa descente déjà, quand soudain Ciril aperçus le roi sortir au balcon et se dressé fasse à son royaume. Le roi Antroz était impressionnant et portait les vêtements de la mode des grands rois. Il était vêtu d'une grande et longue cape blanche et azur imprimée de motifs rouges en forme de pic et de fleurs flamboyantes, de la grande couture. Le bas était un pantalon épais et rembourrer à rayures. Les boutons de sa veste et la broche de sa cape étaient entièrement en or. Le roi ne portait malheureusement pas sa couronne qui ne mettait que dans les grandes occasions. Il se retourna vers Ciril et les autres artisans et leur demanda si ça bossait dur. Tous, surtout Ciril, intimidés par sa présence cessèrent tout mouvements et lui rétorquèrent un "Oui, mon seigneur" timide. Le roi vit Ciril et lui dit qu'il avait entendu parler de lui comme étant un étranger recueillit par un bande d'artisans de la ville. Ciril lui répondit qu'il était arrivé que récemment et qu'il remerciait le Chef de son accueil chaleureux lors de son arrivé. Le roi rétorqua alors de venir le voir demain à la première heure. La nuit était tomber et le roi rentra avec un remerciement et un au-revoir aux artisans qui entretenaient son château avec cœur.
   Le lendemain arriva, Ciril était tout excité à l'idée de voir le roi. Il accouru aux portes du château et prit le rendez-vous donner par le roi. Ciril se tenait dans la salle du trône, située au bout d'un grand hall principal, agenouillé fasse au roi déjà présent. Le jeune homme était intimidé d'être fasse à une personne du telle importance. Le roi l'interpela et lui dit qu'il voyait les effort qu'il fournissait pour s'intégrer. Il demanda à Ciril d'où il venait et le but de sa venu. Il raconta alors au roi ses mésaventures et se qu'il l'avait amené ici suite à sa chute dans la mer. Le roi lui fit une révélation qui effraya notre héros alors. Le roi lui raconta l'histoire de la venue de ces ancêtres et du portail ouvert par l’œil d'Altaïr lancé par un roi fou du nom de Denetil. Il lui dit alors que le portail ainsi ouvert menait à un nouveau monde, le monde dans lequel ils se tenaient. Il lui raconta que nombre de navires sont partit vers les confins de l'océan mais ils n'ont jamais trouver d'autres terres que celle-ci. Le portail aurait également un pouvoir bien particulier, disait le roi à Ciril, il ramènerait certaines des âmes des défains morts près du point d'origine du portail de l'ancien monde. Il ramènerait seulement ceux qui le mérite vraiment et les ferait passer dans notre utopie. Ciril blanchi à cette nouvelle. Le roi lui rétorqua alors que si il s'était noyé alors le passage magique l'a ramené et qu'il ne faut désormais plus s’inquiéter. "Alors je suis mort ce jour là ?", cette question résonnait dans la tête de Ciril. "Cessons de parler de mort !" dit alors le roi, interpelant Ciril dans ses pensés. Le seigneur Antroz demanda alors si je souhaitais quelque chose en récompense de mes efforts parmi eux. Ciril bégayait encore un peu mais parvint à répondre clairement. Il lui dit qu'il souhaitais depuis toujours ouvrir un commerce mais qu'il était trop pauvre pour en ouvrir un. Le roi rétorqua qu'il fallait être citoyen pour commercer de façon permanente dans le royaume et il lui demanda les raisons pour lesquels il le ferait passer Citoyen de ça ville et lui accorderais un empreint pour sont commerce. Ciril raconta qu'il faut s'accrocher à ces rêves pour réussir dans la vie et qu'il servirais éternellement le royaume en remerciement de cette dette. Le roi semblait d'accord avec les propos de Ciril, d'autant plus que la ville manque de commerces. Le roi donna son accord et espéra un commerce prospère à Ciril qui semblait le plus heureux des hommes. Le roi l'interrompu dans ces remerciements et lui demanda de jurer fidélité selon les loi du royaume. Ciril s'avança alors et plia le genoux fasse au roi Antroz cinquante-neuvième du nom. "Je jure fidélité au roi présent et au royaume future, je jure allégeance à vos descendants dans la vie comme dans la mort. Je jure de ne pas trahir ni de vous mentir. Les règles imposés sont le serment que je ne souhaite rompre." Le roi applaudi brièvement et le fit disposé en disant que en ce jour et en ce lieu il fait Ciril Grandfonchlant Sujet du roi et Citoyen du royaume de Cial. Le roi posa une dernière question au jeune homme. Il lui dit alors que sont nom est difficile à prononcer et il lui demanda si il pouvait le nommer autrement. Ciril lui demanda comment et le roi lui "pourquoi pas ... Chartreux soixante-dix-septième du nom?". Ciril fut étonné de ce surnom mais l'a accepté sans poser de questions.
   Ciril sortait du château en chantant les louanges du roi. Il marchait vers l'atelier de travail pour annoncer la nouvelle aux autres. Ciril fit fasse au Chef et lui raconta son dialogue avec le roi. Tous furent ravis et et le chef arbora un sourire chaleureux. Une fois ses affaires rangées, Ciril descendit l'escalier en haut duquel se tenais son lit bourrer de paille pour remercier les artisans de leur accueil formidable et pour leur dire au-revoir. Le jeune homme enlaça un à un tout les artisans et fit une magistrale poingné de main au Chef lui demandant déjà des prix d'amis sur les planches de bois qu'il vendrait, Ciril rigola alors. "Je suis prêt !", ces mots résonnaient dans la tête du garçon prêt à réaliser ses rêves.  

                                                                             Pour la gloire du royaume de Cial, puisse t-il vivre éternellement.



     Informations supplémentaires:


Twitter: TheCrafteur77

Skype: TheCrafteur77 (Skype privé, tout spam sur cette boîte de communication sera supprimer et son auteur bloquer !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antroz59

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 25/12/2013

MessageSujet: Re: [Accepté][Candidature] - (Marchand) Le Bazar du Bizarre:   Sam 1 Fév - 15:10

Encore une fois, un RolePlay des plus impressionnants! Je me sens un peu mal de répondre un si petit texte par rapport à ta demande mais je ne souhaite pas m'éterniser.
Donc, je te souhaites officiellement la bienvenue en tant que tout premier marchand sur le serveur Kingdom of Cial. En tant que marchand, tu as accès a la commande /sethome ainsi que la possibilité d'avoir plus d'une maison! Tu peux aussi créer des SignShops BUY et SELL. Tu pourra choisir un marché dans la ville de spawn, en créer un dans la ville citoyenne et pour terminer tu pourra aussi en créer un dans la map ouverte à tous. Une fois tes marchés ouverts, tu devra être certain de garder un inventaire à jour!

Sur-ce, je te souhaite encore une fois la bienvenue parmi nous,
-A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Accepté][Candidature] - (Marchand) Le Bazar du Bizarre:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soldes sur Le bazar du bizarre
» [ Le Bazar du Bizarre ] Tournoi du 21/01/2009
» tournoi bazar du bizarre
» tournoi pokemon
» [ Le Bazar du Bizarre ] Tournoi du 26/11/2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serveur Kingdom Of Cial IP: :: Candidatures :: Vos Candidatures-